1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English

Artistes · Ensembles · Nachtmusique

Instruments à vent du XVIIIe siècle, direction Eric Hoeprich

Eric Hoeprich & Oscar Arguelles, clarinette & cor de basset
Javier Zafra & Eyal Streett, basson
Erwin Wieringa & Gijs Laceulle, cor

Nachtmusique a été créé en 1990 afin d'interpréter la Harmoniemusik de la fin du XVIIIe siècle sur instruments d'époque. Ces musiciens, tous spécialistes dans ce domaine, se produisent régulièrement avec les plus importants ensembles sur instruments d'époque: Orchestre du XVIIIe Siècle, Freiburger Baroque Orchestra, Anima Eterna, Orchestre des Champs-Élysées, London Classical Players... Ils ont également participé à de nombreux enregistrements. En dehors de Haydn, Mozart et Beethoven, les maîtres du genre, Nachtmusique interprète des ouvres des compositeurs moins célèbres du XVIIIe siècle, comme J. C. Bach, F. Krommer, C. M. von Weber & G. Druschezty ainsi que les nombreux arrangements d'époque des opéras, symphonies & oratorios de Mozart, Beethoven, Rossini & Mendelssohn. Leurs enregistrements chez Glossa d'ouvres de Mozart et Krommer sont salués par la critique.

Le nom de l'ensemble, Nachtmusique, provient d'une lettre de Mozart à son père, écrite en 1781 dans laquelle il décrit comment un soir, on lui a littéralement donné la sérénade avec "une Nachtmusique pour 2 deux clarinettes, 2 cors et 2 bassons de ma propre composition... au moment où je me préparais à me coucher, ils m'ont très agréablement surpris avec le premier accord en mi bémol..."

En France, Nachtmusique s'est déjà produit dans les festivals d'Île de France, de Clisson et Loire Atlantique, Perros Guirec, Pionsat, St Agrève, Saoû chante Mozart, Lanvellec et Saintes, ainsi qu'à l'opéra de Montpellier, au Théâtre de Cherbourg, au Musée Grévin à Paris, à Lille, Toulouse, Chaumont, au Château de Bagnols, à Sarreguemines, Strasbourg, et au Théâtre des Abbesses à Paris.

Harmoniemusik. A l'automne 1782, l'Empereur Joseph II crée son K. K. Harmonie, un orchestre d'instruments à vent composé de huit musiciens: 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons. Il instaure ainsi une mode qui est rapidement adoptée par la noblesse de Vienne et de ses environs, et plus tard, à travers toute l'Europe. Ces nombreuses Harmonie avaient naturellement besoin de répertoire et il est difficile de dire ce qui advint en premier : la création de tels ensembles à vents, ou le désir d'entendre les opéras et symphonies les plus en vogue en dehors des salles de concert des grandes villes. En tout état de cause, il est certain que le rôle de ces ensembles était d'offrir un divertissement, un peu comme la radio et le CD à notre époque. Grâce à l'Harmonie, l'on pouvait s'offrir le luxe d'entendre ses opéras et symphonies préférés, même loin de la ville.

Mozart fut le premier compositeur célèbre à produire des partitions pour ce "genre", ayant achevé son Nachtmusique, la Sérénade en mi bémol KV 375 décrite dans sa lettre, six mois avant que l'Empereur ne crée son K. K. Harmonie. Il est impossible de savoir exactement aujourd'hui ce que Mozart entendait par Nachtmusique, mais le terme évoque sans aucun doute l'atmosphère sereine d'une soirée aux chandelles consacrée à la dégustation des multiples couleurs et des nuances subtiles que peut offrir une Harmonie.

Nachtmusique Pau
Nachtmusique au Théâtre St Louis de Pau, Photo DR

Revues de presse

Mozart comme il l'entendait
'Voici une musique et une interprétation suffisamment magique pour attirer les oiseaux... la sonorité de ce sextuor fut un délice total, apportant un apaisement, une suavité prodiguée avec une persuasion suggestive.'
The Sydney Morning Herald (Australie)

'Ce fut une réalisation musicale à un niveau rarement entendu! L'on a pu faire l'expérience d'un son d'une brillante intensité et d'une totale maitrise technique. L'apogée fut atteinte dans le sextuor de Beethoven: la plus parfaitement expressive des musiques; exempte de sonorité faible et jamais excessive. Le concert fut un grand succés venant confirmer le bien fondé de la célébrité internationale de cet ensemble.'
GAZZETTA DEL SUD, Messina (Sicile)

'Nachmusique est un groupe issu de l'Orchestre du XVIIIe siècle de Frans Brüggen, se consacrant à la trés riche littérature pour instruments à vent existant autour de 1800. Leur interprétation fut un délice; le mélange intime du cor naturel aux clarinettes et bassons anciens était parfait.'
THE AGE, Melbourne (Australie)

'La musique semblait, jusqu'au plus petit détail, aussi transparente que du verre, d'une incroyable beauté et parfaite dans sa construction ainsi que dans la fusion des instruments. Même dans les pièces avec peu d'intruments, ils n'en furent pas moins expressifs, d'un équilibre parfait avec un son d'une grande chaleur.'
NCR HANDELSBLAD, Rotterdam

'Il eut été impossible, il y a dix ou vingt ans, de concevoir une telle interprétation. Récemment, le niveau général de l'interprètation sur instruments anciens a considérablement progressé et dans cet ensemble, beaucoup en sont les meilleurs spécialistes.'
DE VOLKSKRANT, Amsterdam

'En écoutant cet ensemble, l'on peut sans conteste dire que l'interprétation sur intruments anciens est enfin un art accompli. Pour exemple l'adagio dont les brillants cantilènes sont soutenus par un accompagnement parfaitement exécuté.'
Telegraaf, Amsterdam

D'autre revues de presse en anglais sur la page anglaise via ce lien

Nachtmusique Pau Applause
Nachtmusique au Théâtre St Louis de Pau, Photo DR

Tournée en France, février 2017

Nachtmusique joue le programme ci-dessous à Pau le dimanche 5 février 2017 et est disponible en France autour de cette date.

Wolfgang Amadeus Mozart 1756 - 1791
Ouverture - Die Zauberflöte (K620, 1791), arr. J. Stumpf, c.1792

Wolfgang Amadeus Mozart
Sérenade, en Mi bémol Majeur, KV 375 (1781)
Allegro maestoso, Menuetto, Adagio, Menuetto, Finale : Allegro

-- entracte --

"Un pasticcio dei duetti":
Frédéric Duvernoy 1765 - 1838
Duo en Fa pour 2 cors
Conradin Kreutzer 1780 - 1849
Duo en si bémol pour 2 clarinettes
Christoff Ernst Friedrich Weyse 1774 - 1842
Duo en si bémol pour 2 bassons

Ludwig van Beethoven 1770 - 1827
Sextuor en mi bémol Opus 71
Adagio - Allegro, Adagio, Menuetto (Quasi Allegretto), Rondo (Allegro)

Programmes

J. C. Bach - Sinfonia N°1 en mi bémol
Allegro, Andante, Marche, Allegro assai

Beethoven - Sextuor en mi bémol op. 71
Adagio - Allegro, Adagio, Menuetto (Quasi Allegretto), Rondo (Allegro)

--entracte--

Haydn - Divertimento en Fa, H 11/15
Allegro, Menuetto, Adagio, Menuetto, Presto

"Un pasticcio di duetti":
Frédéric Duvernoy: Duo en Fa pour 2 cors
C. P. E. Bach: Duo en Si bémol pour 2 clarinettes
Christoff Ernst Friedrich Weyse: Duo en Si bémol pour 2 bassons

Mozart - Sérénade en mi bémol, KV 375
Allegro maestoso, Adagio, Menuetto, Allegro

Autre programmes disponibles:

Figaro! Figaro!

Ouvertures & airs de "Le Nozze di Figaro" de Mozart & "Il Barbiere de Seviglia" de Rossini (arrangements d'époque, c1800-1820)
Ouverture, "Le Nozze di Figaro"
Se vuol ballare, Signor Contino
Voi che sapete
Non piu andrai
La Calunnia e'un Venticello
Di si felice innesto
Largo al Factorum
Ouverture: "Il Barbiere de Seviglia"

Franz Krommer (1759-1831)
Partita en ut mineur
Largo, Allegro, Adagio, Rondo - Allegro

Joseph Haydn (1732-1809)
Divertimento en Fa, Hob. II:15
Presto, Menuetto, Adagio, Menuetto, Presto

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)
Sextuor en mi bémol, op. 71
Adagio - Allegro, Adagio, Menuetto, Rondo - Allegro

'Mozart contre Salieri' 

Tournoi d'Opéras

Il est possible que pour le public contemporain, le nom d'Antonio Salieri soit porteur d'une conno¬tation diabolique et ceci grâce au film Amadeus. Bien que cela semble péjoratif, il est vrai qu'il eut la réputation de toujours avoir vecu et travaillé dans l'ombre de Mozart. À l'époque, les deux étaient plutôt perçus comme de dignes rivaux, chacun luttant pour voir leurs opéras produits sur les différentes scènes d'Europe.

Tel fut le cas avec Tarare, opéra de Salieri. Écrit en 1787, une année après les Noces de Figaro de Mozart, le livret était également de Beaumarchais. Œuvre d'envergure, hautement dramatique et dans le style français, Tarare reçu un très vif succés et est à présent considéré comme le meilleur opéra de Salieri.

Nachtmusique est heureux d'avoir découvert des arrangements d'époque pour ensemble à vents des airs de ces deux opéras afin de concocter une sé¬lection les mettant en valeur l'un l'autre, et c'est au public que revient de rendre son verdict sur la compétition musicale entre Salieri et Mozart.

W. A. Mozart - Le Nozze di Figaro
KV 492 (1786) extraits, arr. Georg Sartorius

Antonio Salieri - Tarare
(1787) extraits, arr. Johann Stumpf.

Mozart - Overture; Presto
Salieri - Andante; "Astasie est une Déesse": Andante; "Roi, nous mettons la liberté"
Mozart - Allegretto - Presto; "Se vuol ballare, Signor Contino"
Salieri - Andante - Allegro; "Quel plaisir de nos cours s'empare"
Mozart - Allegro; "Non più andrai, farfallone amaroso"
Salieri - Cantabile; "Ainsi qu'une abeile"
Mozart - Allegro di molto; "Susanna, or via, surtite"
Salieri - Allegretto; "Le trône est pour moi sans appas"
Mozart - Duos, KV 487 (1786) :
Allegro, Menuetto, Andante, KV 292 (1775), Polonaise, Allegro, Canonic Adagio, KV 410 (1785)
Mozart - Ouverture de La Clemenza di Tito, KV 621 (1791), arr. anonyme, c.1800

Mozart - Sérenade, en mi bémol majeur, KV 375 (1781)
Allegro maestoso, Menuetto, Adagio, Menuetto, Finale : Allegro

'Salzburg'

Michael Haydn - Marcia Turchese en Ut, P65 (Salzburg, 1795)

Mozart - La Flûte Enchantée (KV620, 1791), arr. J. Stumpf, c.1792
Ouverture
"Der Vogelfänger bin ich ja"
Quintet: "Hm, hm, hm"; "Die Königin benadigt dich..."
Marsch der Priester
Finale: Allegro

Mozart - Divertimento en si bémol, KV240 (Salzburg, 1776)
Allegro, Andante grazioso, Menuetto, Allegro

Michael Haydn - Divertimento en Ré, P95 (Salzburg, 1786)
Allegro, Menuetto, Adagio, Menuetto, Allegro

Mozart - Sérénade en mi bémol, KV375 (Vienna, 1781)
Allegro maestoso, Menuetto, Adagio, Menuetto, Finale : Allegro

Autres oeuvres disponibles:

Mozart - Six Duos, pour cors / cors de basset, KV 487
Mozart - Canonic Adagio, KV 410 pour 2 cors de basset & basson
Franz Krommer - Partita en Mi bémol majeur (c1800)
Johann Christian Bach - Sinfonia en Si majeur (1782)
Weber - Adagio & Rondo (1808)
Conradin Kreutzer - Duo en Si bémol pour 2 clarinettes