1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English

Artistes · Orchestres · The King's Consort

The King’s Consort est un des premiers ensembles européens sur instruments d’époque. Fondé en 1980, The King’s Consort et son célèbre chœur se produisent en tournée sur les cinq continents et donne des concerts dans presque tous les pays d'Europe, au Japon, à Hong Kong, en Extrême-Orient, aussi bien qu’en Amérique du Nord et du Sud. Avec cent titres à son catalogue et plus d’un million de CDs de vendus, The King’s Consort est l’un des ensembles sur instruments anciens qui a le plus enregistré. L'ensemble enregistre pour le label VIVAT.

Depuis plus de trois décennies, The King’s Consort, sous la direction artistique de Robert King, présente une audacieuse variété de répertoire allant de 1550 à nos jours sur la plupart des plus grandes scènes européennes. À son actif, sept apparitions aux BBC Proms, ainsi que des représentations du spectaculaire programme du Couronnement de Georges II, la reconstitution vénitienne de Lo Spozalizio, la Messe en Si Mineur et la Passion selon Saint Matthieu de Bach, Elijah de Mendelssohn au Royaume-Uni et dans toute l’Europe, des représentations mises en scène de The Fairy Queen en Espagne et en Grande-Bretagne, le concert d’ouverture pour les célébrations Purcell à la BBC TV, et le Requiem de Mozart dans un cadre aussi spectaculaire que celui du Palais de l’Alhambra à Grenade. Parmi les opéras mis en scène figurent Ottone de Haendel au Japon et en Angleterre, Ezio de Haendel au Théâtre des Champs Elysées à Paris, The Indian Queen de Purcell dans le théâtre historique de Schwetzingen en Allemagne. Les tournées en dehors de l’Europe les ont amenés à se produire en concerts, ou encore pour des opéras, au Japon, à Hong Kong, aux Philippines, au Mexique, au Brésil, en Argentine et à travers les États-Unis et le Canada.

Les enregistrements de The King’s Consort remportent de nombreux prix internationaux et sont vendus à plus d’un million et demi d’exemplaires. Bien que cet orchestre soit particulièrement apprécié pour ses nombreux enregistrements de Haendel et Purcell, son catalogue comprend également des œuvres de compositeurs allant d’Albinoni à Zelenka, incluant la Messe en Si de J. S. Bach, La Petite Messe Solennelle de Rossini, la musique sacrée de Mozart, et l’impressionnante reconstitution vénitienne de Lo Sposalizio. Au sein de l’intégrale des Odes et Welcome Songs, Secular Songs et Sacred Music figurent vingt cinq premières mondiales hissant ainsi The King’s Consort au rang d’interprète majeur de Purcell. The King’s Consort s’est fait également remarquer par ses nombreux enregistrements d’oratorios et d’opéras de Haendel. Parmi leurs enregistrements figurent également l’intégrale de la musique sacrée de Monteverdi, et celle en dix CDs de l'intégrale de la musique sacrée de Vivaldi. Également encensés par la critique, l’enregistrement du Couronnement du Roi George II promu immédiatement au rang de best-seller ainsi que la pittoresque Ode à la Sainte Cécile de Haendel, le Requiem de Michael Haydn, « Meilleur enregistrement de chant choral » de la BBC Music Magazine, et un CD de musique sacrée de Mozart avec la soprano Carolyn Sampson.

Pour le label VIVAT, The King’s consort enregistre en première mondiale un extravagant programme de musique sacrée de Stanford et Parry, largement acclamé par la critique qui est nominé aux Gramophone Awards, suivi par des enregistrements dédiés à Couperin, Beethoven, Monteverdi, Haendel, Purcell, Mendelssohn et plus récemment A Voice from Heaven.

Le Chœur de The King’s Consort enregistre la bande originale de la musique de film de The Kingdom of Heaven de Ridley Scott, ainsi que celles du Monde de Narnia, de Pirates des Caraïbes, de Souris City et de Da Vinci Code.

The King’s Consort s’est produit récemment en tournées européennes avec La Passion selon Saint-Matthieu et la Messe en Si de Bach, Le Messie de Haendel, Le Couronnement du Roi George II, les Requiems de Mozart et Michael Haydn à Lucerne, Paulus de Mendelssohn au Gewaudhaus à Leipzig et au Enescu Festival à Bucarest, La Création de Haydn au Flanders Festival, Le Messie de Haendel dans toute l’Europe, Dies Natalis de Finzi et Les Illuminations de Britten au Wigmore Hall et au festival Midsummer du Château d’Hardelot, The Fairy Queen, King Arthur et Dido and Aeneas de Purcell au Theater an der Wien, la version de Mendelssohn de 1833 d’Israel in Egypt de Haendel au Leipzig Gewandhaus, ainsi qu’en tournée en Autriche, en Belgique, au Danemark, en France, en Hongrie, à Malte, Mexico, aux Pays-Bas, au Portugal, en Roumanie, en Espagne, en Suisse.

Pour en savoir plus sur The King's Consort et écouter des extraits musicaux : www.tkcworld.org

janvier 2017

Tkc Logo Colour

Célestes Tempêtes

The King's Consort propose 'Célestes Tempêtes' , un programme composé des plus beaux airs extraits des oratorios de Haendel, Theodora, Athalia, Esther ou encore Deborah dans lequel se croisent Anges et Héroïnes tour à tour interprétés par la délicieuse soprano Julia Doyle. Ponctué de concerti et concerti grossi de Vivaldi, Geminiani et Albinoni, ce programme se termine avec le célèbre Silete Venti, peut-être le plus somptueux des motets de Haendel, d'une beauté et d'une expressivité rare.

Julia Web 14 980 2
Julia Doyle - Raphaelle Photography

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto en Ut, RV 114 

George Frideric Handel (1685-1759)
'With darkness deep'
(Theodora)
'My vengeance awakes me'
(Athalia)

Tomaso Albinoni (1671-1751)  
Concerto pour hautbois en Ré mineur

George Frideric Handel
'Angels, ever bright and fair' (Theodora)
'Tune your harps' (Esther)
'Choirs of angels all around thee' (Deborah)

--entracte--

Francesco Geminiani (1687-1762)
Concerto grosso en Mi mineur

George Frideric Handel
Motet 'Silete venti'

Julia Doyle, soprano
Frances Norbury, hautbois
The King’s Consort (5 cordes)
Robert King - direction & clavecin

Dans un jardin anglais

The King's Consort propose 'Dans un jardin anglais'  également avec la merveilleuse soprano britannique, Julia Doyle.

Ce programme en forme de divertissement évoque l'atmosphère légère et festive des Vauxhall Gardens, le célèbre jardin des délices londonien, au milieu du XVIIIe siècle, illustrée par des oeuvres de Haendel, Arne, Purcell, Boyce et Albinoni.

Pendant deux siècles, le plus célèbre jardin d’agrément de Londres tient une place prépondérante parmi les lieux de divertissement. C’est le célèbre Samuel Pepys qui le mentionne en premier en 1662 - alors connu sous le nom de New Spring Gardens. Il s’y déroule une grande variété d’attractions et parmi elles et régulièrement, des concerts auxquels participent des musiciens et chanteurs célèbres. En 1763 l’écrivain écossais James Boswell écrit dans son journal à son propos : « Vauxhall Gardens est particulièrement adapté au goût de la nation anglaise… de la musique vocale et instrumentale pas trop raffinée pour convenir à l’oreille du plus grand nombre ; et pour la somme modique d’un shilling. » La musique imprégnait les jardins formant ainsi une sorte d’arrière-plan pour tout ce qui s’y déroulait. Ce concert présente un programme qui aurait bien pu avoir été donné dans ces jardins, combinant la plupart des airs en vogue de Haendel, Boyce et Arne avec la musique instrumentale la plus célèbre du milieu du XVIIIe siècle à Londres.

Julia Web 3 980
Julia Doyle - Raphaelle Photography

Sh270 3
Un divertissement musical aux Vauxhall Gardens de Londres

George Frideric Handel (1685-1759)
Suite for the Vauxhall Gardens: Ouverture - Sarabande - Hornpipe
Piangerò la sorte mia (de ‘Giulio Cesare’) Mio cara bene (de ‘Rodelinda’)

Tomaso Albinoni (1671-1751)
Concerto en Ut majeur op 9 no 9 : Allegro - Adagio (non troppo) - Allegro

Thomas Arne (1710-1778)
The glittering sun begins to rise
Rule Britannia (version orginale)

--entracte--

William Boyce (1711-1779)
Symphony no 1 en Si bémol majeur : Allegro - Moderato e dolce - Allegro

Thomas Arne
Thou soft flowing Avon
Sigh no more, ladies

Henry Purcell (1659-1695)
The Duke of Gloucester’s Sonata: Overture : Ritornello : Chaconne

William Boyce
Tell me, lovely shepherd, where

George Frideric Handel
Lascia ch’io pianga (de ‘Rinaldo’)
Let the bright seraphim (de ‘Samson’)

Julia Doyle, soprano
The King's Consort
2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, 2 hautbois, trompette
Robert King, direction & clavecin

A Voice from Heaven

Chefs-d’oeuvre de la musique chorale britannique

Vivat 113 Cover
Vivat 113 - sortie 7 octobre 2016

The King’s Consort présente un extraordinaire programme extrait de son tout dernier enregistrement, réunissant quelques-unes des plus belles oeuvres britanniques écrites pour choeurs au cours des 125 dernières années.

Ce programme est un fascinant mélange d’oeuvres connues et inconnues, très contrastées et associées par paires, comme “Bring us, O Lord God” de William Harris écrit en 1959 et l’oeuvre de 2010 sur le même texte de James Macmillan, ou encore le poignant “Take him, earth, for cherishing”, écrit à la Mémoire du Président J. F. Kennedy, juxtaposé à la version de John Tavener écrite en 2008.

Figure également l’extraordinaire “Song for Athene”, qui, interprété lors des funérailles de la Princesse Diana, connut une célébrité mondiale. De somptueuses pièces de Stanford, Howells ou encore Parry complètent ce programme audacieux.

Programme du CD 'A Voice from Heaven' Vivat 113 :

William Harris (1883-1973) - Bring us, O Lord God
James MacMillan (né 1959) - Bring us, O Lord God
William Harris - Faire is the Heaven
Herbert Howells (1892-1983) - Take him, earth, for cherishing
John Tavener (1944-2013) - Take him, earth, for cherishing
Charles Villiers Stanford (1852-1924) - I heard a voice from Heaven
Herbert Howells - I heard a voice from Heaven
Kenneth Leighton (1929-1988) - Drop, drop, slow tears
C Hubert H Parry (1848-1918) - Lord, let me know mine end
Charles Villiers Stanford - Justorum animae
Lennox Berkeley (1903-1989) - Justorum animae
Herbert Murrill (1090-1952) - The souls of the righteous
Thomas Hewitt Jones (né 1984) - Drop, drop, slow tears
John Tavener - Song for Athene

Pour une version concert de ce programme, Robert King propose d’ajouter quelques chefs-d’oeuvre de la Renaissance anglaise avec une troisième version du texte “Justorum animae” par William Byrd, “I heard a voice from heaven” de Thomas Morley et Thomas Tomkins, ainsi que “Drop, drop, slow tears” d’Orlando Gibbons.

Une autre possibilité, qui permet de rester dans le répertoire romantique, est d’ajouter les deux autres célèbres motets de Stanford “Coelos ascendit hodie” et “Beati quorum via”, ainsi que d’autres mouvements du Requiem de Herbert Howells dont est extrait “I heard a voice from heaven”.

The Choir of The King's Consort, 26 chanteurs, direction Robert King


Couronnement et Funérailles de la Reine Mary

Reconstitution des cérémonies de 1689 et 1695 à l'Abbaye de Westminster avec les oeuvres de Purcell et ses contemporains.

Queen Mary Ii Jan Verkolje
Mary II of England par Jan Verkolje, 1685, National Portrait Gallery, London

La "Glorieuse Révolution" de 1688 force le roi James II à s'exiler en France et provoque l’avènement de sa fille aînée, Mary II, et de son époux, William III, Prince d'Orange, appelés tous deux sur le trône par le Parlement anglais. L'Angleterre a de nouveau à sa tête un monarque protestant. Leur fastueux couronnement se tient à l'Abbaye de Westminster le 11 avril 1689, accompagné par la musique raffinée de John Blow, William Child, Thomas Tallis, Henry Lawes, Orlando Gibbons et naturellement d'Henry Purcell, en particulier ses merveilleux arrangements de "I was glad" et de "Praise the Lord, O Jerusalem".

Mary est une Reine très populaire qui gouverne effectivement le pays seule du fait du départ fréquent de son époux à la guerre. C'est une femme cultivée qui aime véritablement la musique et pour laquelle Henry Purcell a écrit une série d'Odes absolument admirables. Malheureusement, Mary meurt de la variole en décembre 1694. Son règne aura duré un peu moins de 5 ans. Après un hiver glacial, ses funérailles se tiennent à l'Abbaye de Westminster le 5 mars 1695 où sont donnés les extraordinaires arrangements de Purcell des "Funeral Sentences", sa célèbre et solennelle “Marche funèbre” et Canzona, ainsi que son arrangement de "Thou knowest, Lord, the secrets of our hearts", si poignant à force de simplicité.

Peu après survient une immense tragédie pour le monde musical. Juste quelques mois plus tard, en novembre 1695, Purcell meurt, âgé seulement de 36 ans. Tout comme sa Reine bien-aimée, c'est à l'Abbaye de Westminster qu'ont lieux ses propres funérailles accompagnées de la même musique, celle qu'il avait composée pour Mary, et que ses collègues et amis éplorés interprètent pour lui. Nul doute que ce fut un moment d'une intense désolation.

Après avoir reconstitués l'impressionnante cérémonie du "Couronnement du Roi George II", ainsi que "Lo Sposalizio", la célébration du mariage symbolique de Venise à la mer, Robert King s'attaque aux grandes cérémonies qui ont encadré le court règne de la Reine Mary, de son glorieux couronnement en 1689 à ses mélancoliques funérailles de 1695 avec comme point central, la magistrale musique d'Henry Purcell.

The King’s Consort, direction Robert King
24 chanteurs (dont 4 solistes)
26 musiciens (15 cordes, 2 théorbes, 4 trompettes, 4 caisses claires, orgue positif)

Part 1

The Coronation of Queen Mary

The Procession
Traditional - Drums and trumpet fanfare
Child - O Lord, grant the King a Long life

The Entrance
Purcell - I was glad when they said unto me

The recognition
Anon - Blessed art thou, O Lord

The Litany
Tallis - O God, the Father of Heaven

The Anointing
Turner - Come, Holy Ghost
Henry Lawes - Zadok the Priest

The Investiture
Blow - Behold, O God our defender

The Crowning
Purcell - Praise the Lord, O Jerusalem

The Inthonisation
Gibbons - Te Deum

The Homage
Blow - The Lord is a Sun and a Shield

Recessional
Traditional - Trumpet fanfare and drums

Part 2

The Funeral of Queen Mary

The Procession
Traditional - Muffled drums
Purcell - March

The Entrance
Morley - I am the resurrection and the life

The Psalm
Purcell - Hear my prayer, O Lord

The Funeral Sentences
Purcell - Man that is born of a woman
Purcell - In the midst of life
Purcell - Thou knowest, Lord, the secrets of our hearts

The Anthem
Morley - I heard a voice from Heaven
Morley - I know that my redeemer liveth

The Committal
Purcell - Thou knowest, Lord, the secrets of our hearts

The Recessional
Purcell - Canzona
Traditional - Muffled drums

Tkc Logo Colour