1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agenda
  4. Artistes
  5. Satirino records
  6. Contact
  7. English

Artistes · Orchestres · Zagrebacki Solisti

Zagrebacki Solisti

Les Solistes de Zagreb, direction Marc Coppey

Créé en 1953 sous la houlette de Radio Zagreb et la direction artistique du célèbre violoncelliste et chef d'orchestre Antonio Janigro, les Solistes de Zagreb sont reconnus à travers le monde comme étant l'un des plus prestigieux orchestres de chambre.

En plus de leur fructueuse et longue collaboration avec Maestro Janigro, les Solistes de Zagreb ont travaillé en étroite collaboration avec de nombreux directeurs artistiques comme Tonko Ninic, Dragutin Hrdjok, Andelko Krpan et Borivoj Martinic-Jercic, principalement sans chef d'orchestre. Depuis l'automne 2011, les Solistes de Zagreb ont confié la direction artistique de l'orchestre à Marc Coppey qui figure parmi les violoncellistes actuels les plus renommés, avec comme premier violon, Borivoj Martinic-Jercic. Leur virtuosité et leur remarquable discipline provoquent enthousiasme et sympathie pour cet ensemble de haut niveau.

Les Solistes de Zagreb ont donné plus de 3.500 concerts à travers le monde, recevant la reconnaissance du public et l'acclamation de la critique sur les scènes plus prestigieuses comme au Musikverein de Vienna, Carnegie Hall, Concertgebow d'Amsterdam, Royal Festival Hall à Londres, Berlin Philharmonic Hall, Sydney Opera House, et au Teatro Real Madrid...  lls se produisent également régulièrement dans les Festivals internationaux comme Salzburg, Prague, Edinburgh, Berlin... Les solistes de Zagreb collaborent avec de nombreux artistes de renom comme Henryk Szeryng, Alfred Brendel, Pierre Fournier, James Galway, Katia Ricciarelli, Christian Ferras et Ivo Pogorelic, entre autres.

Leur répertoire s'étend la période baroque aux oeuvres contemporaines en passant bien sûr par le répertoire classique et romantique avec une attention particulière pour les  compositeurs Croates. Les Solistes de Zagreb ont enregistré  plus de 70 albums pour EMI, RCA, Vanguard, ASV, Eurodisc, Melodia, Hispa-vox, Pickwick, Croatia et EDI Records labels. Leur prochain enregistrement avec le célèbre guitariste Pepe Romero pour le label Naxos sera consacré à l'oeuvre d'Ernesto Cordero.

Les Solistes de Zagreb ont remporté de nombreux prix comme le Premier Prix de Mar de Plata, Pablo Casals Medal, Elizabeth Sprague Coolidge Medal pour la meilleure exécution de musique contemporaine, et le Vladimir Nazor et Milka Trnina awards, ainsi que l'Orlando Awards pour la meilleure interprétation d'oeuvres croates et sa contribution au programme du Dubrovnik Summer Festival. Les Solistes de Zagreb ont reçu à deux reprises le City of Zagreb Award et ont été distingués par l'UNESCO. De plus, ils reçoivent un disque d'argent de la part de Croatia Records, la médaille d'argent des Jeunesses Musicales et sont décorés de l'ordre du mérite national.

Pendant la guerre d'indépendance croate, les Solistes de Zagreb donnent plus de 70 concerts en faveur de la reconstruction du Théâtre National d'Osijek, les enfants des hôpitaux de Zagreb, et pour un grand nombre d'écoles de musique, d'églises et de monuments détruits pendant la guerre. Ils ont également donné de nombreux concerts pour célébrer l'indépendance de leur pays et jouent un rôle majeur dans la diffusion à travers le monde d'un répertoire aussi fascinant que divers.

Récemment, ils se sont produits en France au Théâtre de la Ville, aux Bouffes du Nord, au Grand Théâtre de Provence, au Théâtre de Caen, à La Coursive à La Rochelle, le Cratère d'Alès, Théâtre de Narbonne, Chapelle Méjan à Arles, Maison de la Culture de Bourges, Théâtre Anne de Bretagne à Vannes, La Comète à Châlons en Champagne, à Angers et à Strasbourg, ainsi qu'aux Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay, aux festivals de Bergerac, ArtenetrA, l'Académie Internationale d'Eté de Nice...

Nouvel enregistrement, sortie début 2016

Audite Haydn Concertos

Marc Coppey

"Conciliant geste chorégraphique et parole rhétorique, robustesse terrienne et lévitation spirituelle, le jeu de Marc Coppey déborde d’une vitalité jubilante." Gilles Macassar, Télérama

Marc Coppey 6848 Credit Photo Ji

Marc Coppey attire l’attention du monde musical en remportant à 18 ans les deux plus hautes récompenses du concours Bach de Leipzig - le premier prix et le prix spécial de la meilleure interprétation de Bach -, lorsqu'il est remarqué par Yehudi Menuhin.

Il fait alors ses débuts à Moscou puis à Paris dans le trio de Tchaïkovski avec Yehudi Menuhin et Victoria Postnikova, à l'occasion d'un concert filmé par Bruno Monsaingeon. Rostropovitch l’invite au Festival d’Evian et, dès lors, sa carrière internationale de soliste se déploie avec les plus grands orchestres sous la direction d'Eliahu Inbal, Rafael Frühbeck de Burgos, Yan-Pascal Tortelier, Emmanuel Krivine, Alan Gilbert, Christian Arming, Lionel Bringuier, Alain Altinoglu, Michel Plasson, Jean-Claude Casadesus, Theodor Guschlbauer, John Nelson, Raymond Leppard, Erich Bergel, Philippe Entremont, Pascal Rophé, Philippe Bender, Paul McCreesh, Yutaka Sado, Kirill Karabits ou Asher Fisch.

Son parcours, marqué par un grand éclectisme, le distingue. Passionné par la musique de chambre, il explore le répertoire avec Maria-João Pires, Stephen Kovacevich, Nicholas Angelich, Michel Beroff, Kun-Woo Paik, Michel Dalberto, Peter Laul, François-Frédéric Guy, Nelson Goerner, Augustin Dumay, Vadim Gluzman, Victoria Mullova, Liana Gourdjia, Valeriy Sokolov, Ilya Gringolts, Alina Pogostkina, Tedi Papavrami, Lawrence Power, Maxim Rysanov, Gérard Caussé, Janos Starker, Marie-Pierre Langlamet, Michel Portal, Romain Guyot, Emmanuel Pahud ou les Quatuors de Tokyo, les Takacs, Prazak, Ebène ou Talich. Il est aussi le violoncelliste du Quatuor Ysaÿe pendant cinq ans.

Il se produit sur les grandes scènes de Londres, Berlin, Amsterdam, Paris, Bruxelles, Dublin, Prague, Budapest, Moscou, Saint-Pétersbourg, New-York, Mexico, Sao Paulo, Shanghai, Séoul ou Tokyo. Il est souvent l’invité des festivals de Radio-France et de Montpellier, Strasbourg, Besançon, La Roque d'Anthéron, Aix-en-Provence, Stuttgart, Musica, Midem, Printemps des arts de Monte-Carlo, Kuhmo, Korsholm, West Cork, Kaposvar, Campos do Jordao, Prades, de la « Folle Journée » de Nantes ou Lisbonne.

Le répertoire de Marc Coppey illustre sa grande curiosité : s’il donne fréquemment l’intégrale des Suites de Bach et le grand répertoire concertant, il fait aussi connaître bon nombre d’œuvres plus rares. Il joue en première audition des pièces d'Auerbach, Bertrand, Christian, Durieux, Fedele, Fénelon, Hurel, Jarrell, Krawczyk, Lenot (concerto), Leroux, Mantovani, Monnet (concerto), Pauset, Pécou, Reverdy, Tanguy (1er concerto), Verrières et assure la création française des concertos de Carter, Mantovani et Tüür.

En novembre 2009, Marc Coppey est choisi pour jouer Bach à Paris, place de la Concorde, à l'occasion du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. En 2015, il relève un défi hors-norme pour Arte Studio : interpréter l’intégrale des 6 Suites pour violoncelle seul de Bach, soit 2h30 de musique, le temps d’une unique soirée à Lyon.

En mars 2015 Marc Coppey donne en première audition à la Philharmonie de Paris une dizaine d'œuvres pour violoncelle solo des plus grands compositeurs d'aujourd'hui en hommage à Pierre Boulez à l'occasion de son 90ème anniversaire. Ce programme fait l'objet d'un enregistrement qui sort en janvier 2017 sur le label Megadisc.

Marc Coppey a enregistré des œuvres de Beethoven, Debussy, Emmanuel, Fauré, Grieg et Strauss, pour les labels Auvidis, Decca, Harmonia Mundi et K617. Il a gravé l’intégrale des Suites de Bach (ffff de Télérama), un disque consacré à Dohnanyi (10 de Répertoire), un album consacré aux grandes sonates russes avec Peter Laul pour le label Aeon ainsi que le Quintette de Schubert avec le Quatuor Prazak pour le label Praga et le concerto de Martin Matalon (Accord/Universal). Plus récemment, est paru un disque consacré aux œuvres concertantes de Dutilleux et Caplet, avec l’Orchestre Philharmonique de Liège sous la direction de Pascal Rophé (Diapason d’Or, Choc du Monde la Musique, Clef Resmusica, BBC Music Magazine*****), suivi d’un album dédié aux sonates de Brahms en compagnie de Peter Laul (Aeon) puis à Schubert (Arpeggione) et du premier enregistrement des œuvres concertantes de Dubois (Mirare).

En 2016, son enregistrement des concertos de Haydn, et un concerto de C. P. E. Bach, avec les Solistes de Zagreb sort sur le label Audite. Pour ce même label il enregistre prochainement le concerto de Dvorak avec le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, sous la direction de Kirill Karabits, puis une intégrale des sonates de Beethoven enregistrée en concert à la Philharmonie de Saint Pétersbourg avec le pianiste Peter Laul.

Marc Coppey concilie sa carrière de soliste avec le souci de la transmission : il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris et donne des master-classes dans le monde entier. Il assure la direction artistique du festival « les Musicales » de Colmar et il est depuis 2011 le directeur musical de l’orchestre les Solistes de Zagreb.

Il a été nommé Officier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture en 2014.

Né à Strasbourg, Marc Coppey a étudié au Conservatoire de sa ville natale, au Conservatoire National Supérieur de Paris et à l’Université de l’Indiana, Bloomington (Etats-Unis).

Il joue un violoncelle de Matteo Goffriller (Venise 1711).

www.marccoppey.com 

Août 2016

Programmes

Éclectisme
Dès le début de sa carrière, le violoncelliste Marc Coppey interprète la musique baroque et contemporaine tout autant que le répertoire romantique. Alors qu'il remporte le Premier prix au concours Bach de Leipzig 1988, il reçoit également le prix spécial pour la meilleure interprétation de Bach. Figurant parmi les violoncellistes les plus éminents du monde dans le domaine de la musique contemporaine, Marc Coppey crée de nombreuses oeuvres dont les premières françaises de concertos de Carter, Mantovani et Tüür. L'éclectisme est bien le principe directeur de la programmation de Marc Coppey à la tête des Solistes de Zagreb qui propose des programmes où les répertoires baroque, classique, romantique, du 20e siècle et contemporain se côtoient avec bonheur, et, bien sûr, les concertos pour violoncelle, de Vivaldi à l'Andante cantabile de Tchaïkovski, en passant par C. P. E. Bach, Boccherini, Haydn et Schumann.

En plus d'une grande partie répertoire pour orchestre de chambre bien connu, les Solistes de Zagreb proposent :

Rameau - Suites des Opéra-ballets
C. P. E. Bach - Sinfonies
Amando Ivancic - Sinfonies
Beethoven - Quatuor à cordes Op. 95, arrangement de Gustav Mahler
Mendelssohn - Symphonies pour cordes
Bruckner - Quintette à cordes en Fa majeur en version pour orchestre (1879)
Schönberg - Verklärte Nacht Op. 4 (1899)

et de nombreuses oeuvres du XXe siècle et contemporaines dont :

Bartok - Divertimento pour cordes (1939)
Hindemith - 'Trauermusik' pour violoncelle et cordes (1936)
Takemitsu - 'Death and Resurrection' (1996)
Malec - 'Lumina' pour cordes et bande magnétique (1968)
Rihm - 'Nachtordnung', 7 Fragments for 15 strings (1976) 
Stravinsky - Concerto en Ré (1946)

Quelques propositions de programme précises :  


Intégrale des concertos pour piano de Beethoven dans une configuration historique

Grâce aux recherches du musicologue américain Howard Chandler Robbins Landon, on est maintenant certain que Beethoven a donné ses concertos pour piano avec 11 instrumentistes à cordes disposés en demi-cercle, le piano à l'extérieur gauche et les vents à l'extérieur droit, derrière les violoncelles. Cette disposition scénique crée une relation sonore complétement inédite entre les interprètes et pour le public, une fascinante mise en perpective de ces oeuvres dans une formation chambriste.


J. Ph. Rameau - Suite de l'opéra-ballet 'Les Indes Galantes'
J. S. Bach - Concerto pour violon en Mi majeur, BWV 1042
--
B. Bartok  - Danses roumaines
B. Bartok - Divertimento pour cordes, BB 118


C. Ph. E. Bach - Sinfonie en mi mineur H.652, Wq 177
A. Vivaldi - Stabat Mater, avec Max Emanuel Cencic
--
Oeuvre Baroque à confirmer avec Max Emanuel Cencic
A. Vivaldi
- Concerto pour violoncelle en ut mineur RV401
G. F. Händel - Concerto grosso en sol mineur, op 6 N°6


A. Dvorak - Nocturno Op. 40
or 
Beethoven - Quatuor à cordes Op. 95, arrangement de Gustav Mahler
J. Haydn - Concerto pour violoncelle No. 2 en Ré majeur, Hob. VIIb/2
--
P. Hindemith - Trauermusik
P. I. Tchaikovski - Sérénade pour cordes en ut majeur, Op. 48


J. Haydn - Sept Dernières Paroles du Christ en Croix


C. Ph. E. Bach - Sinfonie en mi mineur H.652, Wq 177 / I. Malec - Etude Baroque pour cordes
J. Haydn - Concerto pour violoncelle en Ut Majeur, N°1, Hob. VIIb/1
--
A. Bruckner - Quintette à cordes en Fa majeur, WAB 112


W. A. Mozart - Divertimento en Ré majeur
W. A. Mozart - Sinfonie Concertante en Mi bémol majeur, KV 364
--
T. Takemitsu - Death and Resurrection
F. Mendelssohn - Symphonie pour cordes No. 8 en Ré majeur


J. S. Bach - La Passion selon St Jean dans une version chambriste


A. Ivancic - Sinfonie N°9 en sol majeur
J. Haydn - Concerto pour violoncelle N°1 en ut majeur, Hob.VIIb/1
--
Lars Erik Larsson - Concertino pour contrebasse et cordes (soliste Mario Ivelja)
P. I. Tchaikovsky - Sérénade pour cordes en ut majeur, Op. 48


W. A. Mozart - Sérénade N°13 en sol majeur « Eine kleine Nachtmusik », K. 525
L. Boccherini - Concerto pour violoncelle en sol
--
A. Schönberg - Verklärte Nacht Op. 4 (1899)

Solistes De Zagreb Photo Romano Grozic

Solistes De Zagreb Photo Romano Grozic Square
Photo Romano Grozic

Biographie

Marc Coppey

Programmes