Europa Galante, Fabio Biondi, direction & violonFondé en 1990s, l’ensemble Europa Galante acquiert rapidement une notoriété internationale, symbolisant aujourd’hui la renaissance de la musique baroque italienne. Dès son premier enregistrement, les Quatre Saisons de Vivaldi, Europa Galante conquiert le public du monde entier grâce à sa lecture révolutionnaire et son interprétation libre et passionnante de la musique italienne, s'imposant avec un succès extraordinaire - Gramophone Award, Grammy Nominations, Echo Classics, Prix Cini de Venise, Choc du Monde de la Musique, 4 Diapasons d’Or et le Diapason d’Or de l’Année, Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros, ffff de Télérama, 10 de Répertoire et le prix RTL.

Europa Galante se produit dans les salles les plus prestigieuses : Berlin Philharmonic, Library of Congress à Washington, Lincoln Center à New York, le Théâtre de la Ville et le Théâtre des Champs Elysées à Paris, le Wigmore Hall et Royal Albert Hall à Londres, Teatro alla Scala à Milan, Accademia di Santa Cecilia à Rome, Suntory Hall à Tokyo, Concertgebouw Amsterdam, Musikverein à Vienne, Sydney Opera House, comme dans les principaux festivals internationaux : San Sebastian, Costa Verde, Proms à Londres, Printemps des Arts de Monaco, Baalbeck, Ambronay, St Denis, la Folle Journée de Nantes et de Tokyo, Festival de La Chaise Dieu et de nombreuses fois Festival de Radio France Montpellier. L'ensemble tourne au Canada, au Japon, en Australie, en Amérique du Nord et du Sud, de manière régulière en Europe et est invité chaque année aux festivals Misteria Paschalia et Opera Rara à Cracovie depuis 2006.

Europa Galante propose des programmes d'oeuvres instrumentales et vocales des XVIIe et XVIIIe siècles, allant de la musique de chambre aux opéras de Vivaldi et Handel, avec des artistes de premier plan comme Ian Bostridge, David Daniels, Patricia Petibon, Nathalie Dessay, Vivica Genaux et Roberta Invernizzi. L'ensemble a très largement exploré l'oeuvre d'Alessandro Scarlatti, à la fois ses Oratorios - La Maddelena, La Santissima Trinità, La Santissima Annunziata, Humanità e Lucifero, Caino..., ses Sérénades - Clori, Dorino e Amore, et ses Opéras - Massimo Puppieno, Il Trionfo dell'Onore, La Principessa Fedele, Carlo Re d'Allemagna. Europa Galante est également ensemble en résidence à la Santa Cecilia à Rome où il donne plusieurs premières modernes d'oeuvres du XVIIIe siècle comme La Sant'Elena al Calvario de Leonardo Leo, La Passione di Gesú Cristo d'Antonio Caldara et Gesú sotto il peso della Croce de Francesco di Mayo.

En 1998, après une longue collaboration avec le label Opus 111, Europa Galante entame une collaboration avec Virgin Classics. Leurs enregistrements - L'Estro Armonico de Vivaldi, Airs et Cantates de J. S. Bach avec le ténor anglais, Ian Bostridge, Concerti con Titoli et Il cimento dell'armonia e dell'inventione, basé sur des manuscrits originaux, de Vivaldi, tout comme la musique de chambre de Boccherini - ont tous été largement salués dans la presse internationale. Leur album le plus récent chez Virgin Classics, un récital d'airs de Vivaldi avec Vivica Genaux en 2011, remporte le prestigieux prix Echo Classics en Allemagne. La même année l'ensemble est nommé pour un Grammy Award pour leur enregistrement de l'opéra de Vivaldi Ercole sul Termodonte, et ceci à la suite de Bajazet et Concerti con molti strumenti de Vivaldi, respectivement nommés aux Grammys en 2006 et 2004. Ils viennent d'enregistrer l'opéra de Vivaldi L'Oracolo in Messenia, toujours pour Virgin Classics.

Europa Galante débute également une nouvelle collaboration d'enregistrement avec le label Agogique. Leur premier album, Suite et concertos de G. P. Telemann, parait au cours de l'année 2012.

Europa Galante joue au travers l'Europe - Italie, France, Espagne, Allemagne et Pologne. Il joue également en tournée en Corée avec le ténor anglais Ian Bostridge, et aux États-Unis avec Vivica Genaux à Los Angeles, San Francisco, Tucson, Denver, Princeton, Atlanta, Las Vegas, Boston et au Carnegie Hall à New York. En juin 2012 Europa Galante ouvre le Festival Mozart à Wurzburg et leurs programmes les plus récents comprennent l'Oratorio La Fenice sul rogo de Pergolesi, son opéra Lo Frate 'nnamorato, la première moderne de l'opéra L'Oracolo in Messenia de Vivaldi en Autriche, en France et en Pologne, et La Norma de Bellini en Espagne.

En plus de leurs nombreux concerts en Europe, Europa Galante retourne aux États-Unis ainsi qu'au Mexique, en Équateur et en Colombie, donne l'opéra La Fede nei Tradimenti d'Ariosti à Cracovie en décembre 2012, Imeneo de Handel au Festival Handel de Halle en juin 2013 et 'Philemon und Baucis' de Haydn au Printemps des Arts de Monaco au printemps 2014. L'ensemble propose également un projet original et passionnant, La Foresta Incantata de Geminiani, une oeuvre instrumentale jouée sur la projection d'un film d'animation long métrage qui raconte l'histoire mouvementée du 13e canto de la Jérusalem délivrée du Tasse.

A partir de décembre 2013 Europa Galante crée l'opéra 'Adriano in Siria' de Francesco Maria Veracini, une première moderne, avec des concerts à Cracovie et Vienne ainsi que des reprises pendant la saison 2014-2015.

Prochaines concerts et d'autres informations disponible à www.europagalante.com

Juin 2013

haut de page


Programmes 2014-2015Adriano in SiriaFrancesco Maria Veracini
[Madrid, 26 janvier 2015]

Europa Galante - Fabio Biondi, direction & violon

Dramma per musica in 3 atti
Livret - Pietro Metastasio (adapté par Angelo Cori)

Distribution (à confirmer - les chanteurs de la création en 1735 sont entre parenthèses) :

ADRIANO (Senesino) - alto - Sonia Prina
FARNASPE (Farinelli) - mezzosoprano - Ann Hallenberg
EMIRENA (F. Cuzzoni) - soprano - Roberta Invernizzi
SABINA (F. Bertolli) - alto - Romina Basso
IDALMA (Santini) - mezzosoprano - Lucia Cirillo
OSROA (Montagnana) - baryton - Ugo Guagliardo

Europa Galante - cordes, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 cors, 2 trompettes, continuo (tbc)

'Adriano in Siria' créé à Londres en 1735, fut le premier opéra londonien de Veracini monté avec ses amis italiens et produit par 'Opera of the Nobility' pour tenter de briser l'hégémonie handélienne à Londres - Ariodante et Alcina de Handel furent créés la même année.

La partition d''Adriano in Siria' est préparée par le musicologue allemand Holger Schmitt-Hallenberg à partir d'un manuscrit inédit qui se trouve à la bibliothèque Henry Watson à Manchester. Les récitatifs sont composés par Fabio Biondi.

ARGUMENT (Angelo Cori, 1735)
Adrian having conquered the Parthians, was raised to the Throne while he was at Antioch; where, notwithstanding, he was (in Rome) engaged to marry Sabina, Niece of his predecessor; he became enamoured of Emirena, his Capitive Princess, Daughter of the vanquished King, and with great Earnestness desired the Completion of these Nuptials, under Pretence of its being a necessary band, to establish a lasting Friendship between Asia and Rome; and to that end invited to Antioch the conquered Princes of Asia; particularly Osroa, ather of Emirena. But this barbarous Prince, an
implacable Enemy to the Roman Name, though defeated and without an Home, contemned the Invitation and went o Antioch disguised as an Attendant on Farnaspes, who had been a Tributary Prince to him, whom with Gifts and Entreaties he sollicited to deliver his Captive Daughter, promised before to Farnaspes, that he might have no obstacle to his revenging himself on the new Caesar Adriano.

Sabina, in the Interim, having heard of Adrian's being elected Emperor, and ignorant of his new Passion (for Emirena), flew with Impatience from Rome to meet him in Syria, and to accomplish the desired Nuptials.

The Episode introduces Idalma as another Captive Princess, Friend and Confidant of Emirena; who falling in Love with Adrian, aspires to his Nuptials, and employs all arts which her amorous Passion can suggest, to exasperate Adrian against Sabina and Emirena.

The fluctuating Situation of Adrian, between his love for Emirena and the great obligation which obliged him to return to Sabina; the patient suffering of the latter; the plots o the furious Osroa, which are laid to the charge of the innocent Farnaspes; the Uneasiness of Emirena, one while
on account of her Father Osroa's Danger and at another on that of her Lover's, and the Discovery of the Wiles of the enamoured Idalma, are the Motives, which by Degrees rouze the nodding Virtue of Adrian, who at lenght gaining a Victory over himself, restores his Enemy to his Kingdom; to his
Rival his Spouse, and pardoning Idalma, restores his Heart to Sabina, and recovers his own Glory.

haut de page


La Foreste enchantéemusique de Francesco Saverio Geminiani

Film d’animation long métrage
Dramaturgie de Fabio Biondi & Davide Livermore
Animation de Marco Fantozzi - Zenit audiovisivi, Turin

Europa Galante
Fabio Biondi, direction & violon
18 musiciens - cordes 43221 - 2 flûtes, 2 cors, théorbe & clavecin

En 1754 pour la représentation parisienne de ‘La Forest enchantée’ de l’architecte metteur en scène Giovanni Niccolò Servandoni, tous les artifices de l’éclairage, des machineries de scène, des décors et des effets de perspectives de l’époque furent mis en œuvre. Il s’agissait d’une forme de pantomime très originale où la musique de Geminiani soulignait les actions chorégraphiques et illustrait les sentiments exposés dans le XIIIème chant de la 'Jérusalem délivrée' du Tasse.

Aujourd’hui cette histoire qui parle de magie, d’armées et d’une merveilleuse nature corrompue, qui retrace les affrontements entre Aladin et Godefroi, les exploits de Renaud et les transformations d’Armide, va vous être contée en une époque où son caractère mythique et fantastique la rend parfaitement actuelle.

Sans la machinerie du XVIIIème, le public va néanmoins voir danser des images, des tableaux et des inventions graphiques qui l’accompagneront dans la forêt enchantée de ce film d'animation qui, grâce à la création dramaturgique de Fabio Biondi et de David Livermore, et aux tableaux et dessins de ce dernier, va donner vie aux puissants sentiments mis en musique par Geminiani, cette musique que Fabio Biondi interprète ici magistralement avec son ensemble Europa Galante.

Trois clips YouTube disponibles via ces liens :
Scena 1
Scena 2
Scena 3

haut de page | Programmes 2014-2015


ImeneoHändel (HWV 41)
[Halle, 12 juin 2014 - mise en espace par Davide Livermore]

Opera seria en trois actes
Livret en italien à partir d'Imeneo de Silvio Stampiglia

Première à Lincoln's Inn Fields à Londres le 22 novembre 1740. La partition fut en suite révisée par Handel pour deux représentations en version concert à Dublin le 24 et 31 mars 1742. C'est cette partition révisée qu'utilise Fabio Biondi.

Distribution (à confirmer) :
Imeneo, Magnus Staveland, baryton
Tirinto, Ann Hallenberg, mezzosoprano
Rosmene, Ditte Andersen, soprano
Clomiri, Maria Espada, soprano
Argenio, Markus Fink, basse

Europa Galante - Fabio Biondi, violon & direction
17 musiciens - cordes 43221, 2 hautbois, basson, théorbe & clavecin

haut de page | Programmes 2014-2015


La StravaganzaAntonio Vivaldi
Ed. Walsh and Hare – circa 1730

Europa Galante, Fabio Biondi, violon & direction
14 musiciens (également possible à 8 musiciens)

Bien que Vivaldi ne soit jamais rendu en Angleterre, son oeuvre, jouée et publiée à Londres, rencontra un vif succès. Dans une édition, que l'on considérerait de nos jours comme une collecton 'pirate', l'éditeur de Haendel, John Walsh, sélectionne 5 parmi les 12 concertos pour violons de la publication 'officielle' d'Amsterdam de la 'Stravaganza' en y ajoutant un sixième dont cette édition est l'unique source, le concerto en Fa Majeur RV 291, et ceci pour convenir au penchant bien britannique pour les Concerti Grossi avec plusieurs instruments solistes.

Disponible pendant l'été 2014 et au cours de la saison 2014-2015

haut de page | Programmes 2014-2015


Salve ReginaPergolesi & les compositeurs napolitains
Marina de Liso, mezzo-soprano
Europa Galante, Fabio Biondi, direction et violon
2 violons, alto, violoncelle, violone, clavecin, théorbe, flûte et mandoline.

Première partie de musique instrumentale de Nicolas Conforto, Nicola Antonio Porpora et Adolf Hasse, et en deuxième partie le Salve Regina de Pergolesi.

haut de page | Programmes 2014-2015


Le journal de ChiaraL'élève la plus emblématique de Vivaldi
Une vie à l'Orphelinat de la Pietà à Venise

Ce programme de concert peut également être présenté avec le film de 28' d'Europa Galante sur Chiara et qui est projeté avant le concert. Voici la bande annonce du film :



À propos d'elle Charles de la Brosse écrit le 29 août 1739, "Chiaretta sera certainement la plus grande violoniste d'Europe", après avoir entendue la jeune orpheline jouer, cachée et privée du monde, derrière les grilles de l'église de l'orphelinat Della Pietà à Venise, sous la direction du célèbre Antonio Vivaldi, communiquant ainsi une puissante émotion à un inconnu.

Chiaretta fut et restera pour toujours la figure emblématique de ce phénomène extraordinaire que furent les talents musicaux de cette institution vénitienne, où elle se consacra loyalement pendant près de 40 ans au violon, à la viole d'amour, à l'orgue et au chant. Son jeu était d'un niveau si élevé qu'il attira l'attention d'éminents musiciens locaux qui composèrent expressément pour elle.

Ce voyage musical est non seulement son propre voyage musical - elle est née en 1718 et reste active en 1770 - mais aussi le passage d'une époque à une autre, celle du Baroque au style Galant, tel qu'il fut vécu par cette remarquable orpheline, à l'abri du regard du monde et dont l'art restera à jamais présent.

Europa Galante, Fabio Biondi, violon & direction
14 musiciens (également possible à 8 musiciens)

Giovanni Porta - en activité à la Pietà de 1726 à 1737
Sinfonia pour cordes en Ré majeur
Antonio Vivaldi - en activité à la Pietà de 1713 à 1740
Sinfonia pour cordes en Sol majeur 'il Coro delle muse' (1740)
Concerto pour violon en si bémol majeur RV 222
Antonio Martinelli - en activité à la Pietà de 1750 à 1781
Concerto pour violon en Mi majeur 'dedicato alla S.ra Chiara'
--
Antonio Martinelli - en activité à la Pietà de 1750 à 1781
Concerto pour viola d’amore et cordes en Ré majeur 'Per la S.ra Chiaretta'
Andrea Bernasconi - en activité à la Pietà de 1744 à 1753
Sinfonia en Ré majeur pour cordes
Fulgenso Perotti - en activité à la Pietà de 1759 à 1763
Grave en sol mineur pour violon et basse continue
Gaetano Latilla - en activité à la Pietà de 1753 à 1765
Sinfonia en Sol majeur (1761)

Disponible pendant l'été 2014 et la saison 2014-2015

haut de page | Programmes 2014-2015


Mozart e Milano

mai 2015 - disponible autour de leur concert à Carnegie Hall, New York le 15 mai 2015

Europa Galantedirection Fabio Biondi
cordes, 2 hautbois, 2 cors, basse continue

Mozart - Sinfonias K.84, K.74, K.112
Brioschi - Sinfonia
Scaccia - Concerto per violino
Monza - Tempesta di Mare
Sammartini - Sinfonia

During his travels in Italy Mozart's most prolonged stay was in Milan, the centre of Austrian domination, where he tried, under the guidance of his father Leopold, to find a stable job in the court. Although he never succeeded, Mozart nevertheless composed three operas in the three years he lived in the his city - Mithridates, Ascanio in Alba, and Lucio Silla. Being so immersed in the Milanese environment, he was able to pick up the local compositional style and consequently achieved considerable success. His close contact with composers such as Giovanni Battista San Martini and Carlo Monza in these years and the exchange of ideas with them meant that Mozart became a well-considered composer "all’italiana".

The comparison between his music and that of the Milanese composers of this period casts an interesting light on the progression from the late Baroque and Gallant (Scaccia) styles towards the timid pre-classicism of Monza and San Martini. This programme perfectly demonstrates the depth of the young Salzburg composer's understanding of the Italian music of this period, but also serves as a reminder that the composer of "Don Giovanni" developed from the transitional late Gallant style of his youth before reaching the full classical style of his maturity.

haut de page | Programmes 2014-2015


Gluck & MozartSonates en trio, Sonates d'église

Europa Galante
Fabio Biondi & Andrea Rognoni, violon
Maurizio Naddeo, violoncelle
Giangiacomo Pinardi, théorbe
Paola Poncet, orgue & clavecin

Les formidables mais peu connues sonates en trio de Gluck pour fêter le 300e annivesaire de sa naissance en 1714, juxtaposées au sonates d'église du génie de Salzburg.

MOZART - Sonata da chiesa en Ré majeur KV 67
GLUCK - Sonate WQ 53 N°3 en La majeur
MOZART - Sonata da chiesa en Si bémol KV 68
GLUCK - Sonate WQ 53 N°5 en Mi bémol
--
GLUCK - Sonate WQ 53 N°2 en sol mineur
MOZART - Sonata da chiesa en Sol majeur KV 241
GLUCK - Sonate WQ 53 N°6 en Fa majeur
MOZART - Sonata da chiesa en Si bémol KV 212

Disponible en 2014

haut de page | Programmes 2014-2015

Photo Ana de Labra

image

Europa Galante sur iTunes

Photos ci-dessous - Ana de Labra

image

image

image

image

image

image

image

haut de page